Lundi 25 janvier

Notre bus devait partir à 8 h. En fait, on ne démarrera qu'à 9 heures. Cela nous laisse le temps de vivre comme les Laotiens, boire un café au lait sur un coin de table, manger des sandwichs de pain avec du lait concentré sucré.

P1260284

Le bus de ce matin est archi pourri, rouillé et brinquebalant. C'est le pire depuis le début de ce voyage.

P1260285

Il est conduit par un jeune qui va chanter et parler tout en conduisant. Il plaisante avec un trisomique qui pousse parfois des hurlements. Je crains que ce soit lui parfois qui change les vitesses... La femme qui s'occupe de faire payer régente tout comme un gardien de prison et donne des ordres plutôt qu'elle ne parle. Une vraie hystérique.

P1260288

Je me demande si on n'aurait pas mieux fait de descendre tranquillement le Mékong avec d'autres touristes tellement ce voyage va être folklo. Pas sûr d'arriver vivant... Je me mets un moment à l'arrière pour pouvoir filmer le paysage, mais au fond du bus les chaos de la route me font faire de super bonds et je m'accroche aux sièges dans les virages serrés comme dans les trains d'une fête foraine.

DSCF0260 P1260287

C'est sûr qu'on va se planter à un moment ou à un autre...
Non, nous arrivons entiers à Louang Prabang après 4 h 30 de ce régime de forcené au lieu de 5 h prévu.
Un tuk-tuk nous amène au centre ville où nous retrouvons le Mékong après l'avoir laissé au Sud Vietnam il y a plusieurs semaines.

P1260291

Les rives sont sympas. Il y a plein de petits restos. Beaucoup de touristes. Comme la frontière chinoise et son ambiance du bout du monde nous paraissent loin. Ce soir, après un magnifique coucher de soleil sur le fleuve, nous déambulons dans le marché de nuit ou il y a plein de bonnes choses à manger et de souvenirs à acheter.

DSCF0270