Samedi 21 novembre

Ce matin, nous partons en tuk-tuk dans la campagne environnante. Nous longeons le fleuve et passons dans des villages ou je reconnais le Cambodge d'autrefois sauf que les gens sont plus souvent habilles a l'occidental.

Premier arret avec la visite du temple Prasat Banone juche en haut d'une colline dont il faut gravir les marches raides. Cecile souffre... Dur debut. Notre premier contact avec les restes angkoriens. Pas tres terrible quand je compare avec ce qui nous attend a Angkor.

De retour en bas, nous allons nous faufiler, a plat ventre par endroit dans une grotte, avec nos lampes frontales. La, je fais une rencontre exceptionnelle. Un vieil edente sait quelques mots de francais. On discute un peu. Il nous dit avoir ete au Lycee Descartes de Phnom-Penh en 6 eme en 1958-59. Moi, jétais en 7eme. Le type en tremble d'émotion et il me serre presque dans ses bras de bonheur. C'est comme si nous nous connaissions... On se quitte et il me lance '' C'etait il y a longtemps..."

Nos allons ensuite avec le tuk-tuk jusqu'au temple Sampeou par uns piste poussiereuse. C'est du plus recent avec des bouddhas et pagodes dorees. Montee raide par des marches (650 marches) mais ce n'est pas pour nous affoler. Des gens y montent en moto... De la haut, vue superbe sur la campagne cambodgienne. On va ensuite voir la grotte ou les Khmers rouges ont jete 700 personnes dans le vide. Des ossements y subsistent encore.

Retour vers 15 h a Battambang par une large piste on se mange de la poussiere de laterite plus qu'il n'en faut. Tour rapide vers le Bamboo Train, mais cela ne nous interesse pas de depenser 10 dollars pour ca.

Voila pour cette premiere vraie journee au Cambodge.